";
L'association les maltraitance
Tous les enfants ont droit au respect,
à la santé et à une vie sans violences.

L'association

"Les maltraitances, moi j’en parle !" est une association loi 1901, apolitique et non confessionnelle. Elle a pour but :

  • Intervenir dans les écoles primaires et collèges pour faire de la prévention auprès des enfants.
  • Former les enseignants, le personnel encadrant et toutes personnes travaillant avec des enfants.
  • Promouvoir la non-violence sur les enfants à travers des campagnes de sensibilisation pour le grand public.

Nous travaillons avec différents partenaires et institutions afin que nos actions s'articulent dans un cadre commun de protection des enfants si nécessaire.

L'association fonctionne et réalise ses interventions grâce aux adhésions, dons et subventions. L'association est ouverte à toutes personnes majeures, vous pouvez devenir membre ou membre actif en étant à jour de la cotisation. Vous pouvez également faire un don, sans devenir membre, votre don est déductible de vos impôts. Merci de votre générosité et de nous aider à sensibiliser le plus grand nombre d'enfants !

Une équipe expérimentée, dévouée ou sensible à la cause des enfants, s’est réunie autour de ce projet d’ampleur dans le seul but de faire diminuer la maltraitance infantile. S’adresser directement aux enfants, avec des mots simples, mais aussi avec les vrais mots, leur permet de prendre conscience de ce que sont les maltraitances, les violences sexuelles et surtout de pouvoir en parler librement !

Le mot de la présidente

Nathalie cougny présidente de l'association

Bonjour à toutes et à tous,

La prévention est au cœur de nos actions, car les enfants doivent connaître l’existence des maltraitances pour pouvoir s’en protéger et en parler librement.

Les sensibiliser aux maltraitances, les informer, leur donner les moyens de réagir et d’en parler, leur dire leurs droits, est fondamental dans cette société où la maltraitance infantile ne cesse d’augmenter. Plus nous serons avec eux, pour eux, plus nous lèverons le voile des maltraitances, que chacun ne pourra plus ignorer.

Les enfants ont une grande importance dans ma vie. D'abord j'en ai 4, une fille et trois garçons. A partir de l'âge de 14 ans je lis énormément de livres de psychologie, sur l'enfant notamment et je ferais une formation en psychologie avec le CNED sur le tard. C'est lors d'un voyage d'étude au Sénégal, le premier du genre, quand j'ai 17 ans, que je suis sensibilisée à la cause des enfants. Plus tard, je parraine chez moi, pendant plusieurs années, 2 petites filles aux conditions familiales difficiles, un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Je ferais 10 ans de bénévolat dans l'art et auprès des enfants. J'organise des expositions au profit d’un centre pour enfants handicapés moteurs cérébraux (ouverture d’une salle Snoezelen qui devient pilote en France) et j'interviens dans les écoles primaires et même en halte-garderie pour faire peindre les enfants. Avec eux, j'apprends beaucoup !

Suite à des changements importants dans ma vie personnelle en 2009, je travaille pendant 10 ans sur les violences faites aux femmes. Je porte la voix des femmes victimes de violences à travers mes livres et les événements auxquels je participe ou que j'organise : conférence/débat, événements au profit d’association, intervention en lycée, clips, chanson, écriture d’un documentaire avec Boris Cyrulnik, albums jeunesse.

Ce chemin me ramène naturellement aux enfants en 2018. En effet, parmi les très nombreux témoignages recueillis ou avec les femmes et les hommes qui viennent se confier à moi encore aujourd’hui, un grand nombre a subi des violences sexuelles étant enfant. De plus, ma mère ayant été victime d’inceste, je connais très bien les différents et nombreux impacts de ce fléau et leurs conséquences.

Depuis 12 ans, je travaille particulièrement sur le phénomène d’emprise, les liens de l'affect, les violences sexuelles et la reconstruction psychologique.

Après deux interventions auprès d’enfants à Nice et en région parisienne en tant qu’indépendante, je crée l’association « Les maltraitances, moi j’en parle! » en septembre 2020.

C’est notre mission d’aller à la rencontre des enfants dans les écoles et collèges afin de leur donner toutes les clés de la connaissance d’un sujet qui les concerne tous. Notre expérience auprès d'eux nous montre qu’une large majorité d’enfants ne sait pas ce que sont les violences dans leur ensemble et notamment sexuelles, de plus ils ne connaissent absolument pas leurs droits.

Notre force, c’est notre engagement commun à faire en sorte que cette violence envers des êtres fragiles et en pleine construction diminue de façon conséquente, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés.

Merci à toutes et à tous.

Bien sincèrement,

Nathalie  

Le bureau

  • Présidente & fondatrice : Nathalie Cougny
  • Secrétaire général : Denis Guibé
  • Trésorière : Valérie Saboureau

Les membres du conseil d'administration

Nathalie Cougny

Nathalie Cougny


Écrivain, artiste peintre et conférencière

Valérie Saboureau

Valérie Saboureau


Formatrice en prévention et aux gestes qui sauvent.

Denis Guibé

Denis Guibé


Directeur général

Stéphanie CALS

Stéphanie Cals


Consultante, formatrice et comédienne

Cécile CHRESTEIL

Cécile Chresteil


Avocat à la Cour d’Appel de Paris - Barreau de Meaux

Gérard Lefort

Gérard Lefort


Comédien, Conférencier sur la résilience

Jérémy Liévin

Jérémy Liévin


Chargé de Développement des Actions Associatives

Sarash Alira

Sara Alira


Masseuse bien-être et Formatrice

Merci à Hélène, marraine de l’association


Crédit photo : Jean-Baptiste Chauvin


Le pouvoir des mots et la puissance des émotions


Mon souhait est de vouloir transmettre à nos enfants, nos futures générations, la « Bienveillance » pour un présent et un avenir rempli d’espérance.

Chaque jour, j'accompagne des enfants, des adultes et des familles, afin d'identifier ensemble les mots et les gestes bienveillants, adaptés, pour une meilleure harmonie.

Nos enfants ont besoin d’être entendus, d’être aimés, protégés et accompagnés pour renforcer leur confiance en soi, et leur estime de soi, afin de développer pleinement leur potentiel. Prendre sa place dans un futur changeant en recréant des repères stables et pérennes.

Ma mission de marraine est d’accompagner et de soutenir Nathalie Cougny avec une volonté de développer un juste équilibre entre la femme, l'homme, l’enfant et ses parents.

Développer des relations sereines pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des enfants en valorisant leurs propres ressources.

Je suis honorée d’être la marraine de l’association, "Les maltraitances, moi j’en parle !"

Hélène FOURNIER BENILSI
Psychopraticien en Thérapies Brèves
Hypnothérapeute

N'hésitez pas à partager !

Côté Légal

Mentions Légales

© 2020 tous droits réservés

Retrouvez-nous !

Divers

Réalisation : Solution Créa Web