L'association les maltraitance
Tous les enfants ont droit au respect,
à la santé et à une vie sans violences.

L'association

"Les maltraitances, moi j’en parle !" est une association loi 1901, nationale, reconnue d'intérêt général, apolitique et non confessionnelle. Elle a pour but :

  • Intervenir dans les écoles primaires et collèges pour faire de la prévention auprès des enfants.
  • Former les enseignants, le personnel encadrant et toutes les personnes travaillant avec des enfants.
  • Promouvoir la non-violence sur les enfants à travers des campagnes de sensibilisation pour le grand public.

Une équipe expérimentée, dévouée ou sensible à la cause des enfants, s’est réunie autour de ce projet d’ampleur dans le seul but de faire diminuer la maltraitance infantile. S’adresser directement aux enfants, avec des mots simples, mais aussi avec les vrais mots, leur permet de prendre conscience de ce que sont les maltraitances, les violences sexuelles et surtout de pouvoir en parler librement !

L'association fonctionne et réalise ses interventions grâce aux adhésions, dons et subventions. L'association est ouverte à toutes personnes majeures, vous pouvez devenir membre ou membre actif en étant à jour de la cotisation. Vous pouvez également faire un don, donnant droit à une déduction fiscale, sans devenir membre. Merci de votre générosité et de nous aider à sensibiliser le plus grand nombre d'enfants !

Nous travaillons avec différents partenaires, le 119, les CRIP, les départements, les inspections académiques, afin que nos actions s'articulent dans un cadre commun de protection des enfants.

Le mot de la présidente

Nathalie cougny présidente de l'association

Bonjour à toutes et à tous,

La prévention est au cœur de nos actions, car les enfants doivent connaître l’existence des maltraitances pour pouvoir s’en protéger et en parler librement.

Les sensibiliser aux maltraitances, les informer, leur donner les moyens de réagir et d’en parler, leur dire leurs droits, est fondamental dans cette société où la maltraitance infantile ne cesse d’augmenter. Plus nous serons avec eux, pour eux, plus nous lèverons le voile des maltraitances, que chacun ne pourra plus ignorer.

Les enfants ont une grande importance dans ma vie. D'abord j'en ai 4, une fille et trois garçons. A partir de l'âge de 14 ans je lis énormément de livres de psychologie, sur l'enfant notamment et je ferais une formation en psychologie avec le CNED sur le tard. C'est lors d'un voyage d'étude au Sénégal, le premier du genre, quand j'ai 17 ans, que je suis sensibilisée à la cause des enfants. Plus tard, je parraine chez moi, pendant plusieurs années, 2 petites filles aux conditions familiales difficiles, un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Je ferais 10 ans de bénévolat dans l'art et auprès des enfants. J'organise des expositions au profit d’un centre pour enfants handicapés moteurs cérébraux (ouverture d’une salle Snoezelen qui devient pilote en France) et j'interviens dans les écoles primaires et même en halte-garderie pour faire peindre les enfants. Avec eux, j'apprends beaucoup !

Suite à des changements importants dans ma vie personnelle en 2009, je travaille pendant 10 ans sur les violences faites aux femmes. Je porte la voix des femmes victimes de violences à travers mes livres et les événements auxquels je participe ou que j'organise : conférence/débat, événements au profit d’association, intervention en lycée, clips, chanson, écriture d’un documentaire avec Boris Cyrulnik, albums jeunesse.

Ce chemin me ramène naturellement aux enfants en 2018. En effet, parmi les très nombreux témoignages recueillis ou avec les femmes et les hommes qui viennent se confier à moi encore aujourd’hui, un grand nombre a subi des violences sexuelles étant enfant. De plus, ma mère ayant été victime d’inceste, je connais très bien les différents et nombreux impacts de ce fléau et leurs conséquences.

Depuis 12 ans, je travaille particulièrement sur le phénomène d’emprise, les liens de l'affect, les violences sexuelles et la reconstruction psychologique.

Après deux interventions auprès d’enfants à Nice et en région parisienne en tant qu’indépendante, je crée l’association « Les maltraitances, moi j’en parle! » en septembre 2020.

C’est notre mission d’aller à la rencontre des enfants dans les écoles et collèges afin de leur donner toutes les clés de la connaissance d’un sujet qui les concerne tous. Notre expérience auprès d'eux nous montre qu’une large majorité d’enfants ne sait pas ce que sont les violences dans leur ensemble et notamment sexuelles, de plus ils ne connaissent absolument pas leurs droits.

Notre force, c’est notre engagement commun à faire en sorte que cette violence envers des êtres fragiles et en pleine construction diminue de façon conséquente, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés.

Merci à toutes et à tous.

Bien sincèrement,

Nathalie  

Le bureau

  • Présidente et fondatrice : Nathalie Cougny
  • Vice-président : Guillaume Emile-Zola-Place
  • Secrétaire général : Kadiatou Sissoko
  • Trésorière : Valérie Saboureau

Les membres du conseil d'administration

Nathalie Cougny

Nathalie Cougny


Écrivain, artiste peintre et conférencière

Guillaume EMILE-ZOLA-PLACE

Guillaume Emile-Zola-Place


Colonel de gendarmerie

Kadiatou Sissoko

Kadiatou Sissoko


Attachée territoriale et responsable de service social

Valérie Saboureau

Valérie Saboureau


Formatrice en prévention et aux gestes qui sauvent.

Cécile CHRESTEIL

Cécile Chresteil


Avocat à la Cour d’Appel de Paris - Barreau de Meaux

Stéphanie CALS

Stéphanie Cals


Consultante, formatrice et comédienne

Daniel LEVEL

Daniel Level


Maire de Fourqueux

Denis Guibé

Denis Guibé


Directeur général

Céline Aureillan

Céline Aureillan


Responsable achats, approvisionnements et transports

Marc Blanchard

Marc Blanchard


Directeur d'hôpital de jour

Angelina Bertille Mwinda

Angelina Bertille Mwinda


Intervenante sociale en commissariat et en gendarmerie, formatrice.

Sophie Huberson

Sophie Huberson


Déléguée générale

Fonctions bénévoles


Emma DAUMAS, Marraine de notre association !

Cette rencontre avec Emma, auteure-compositrice-interprète, est une rencontre de cœur, humaine et sensible. C’est tout naturellement, au fil de nos échanges, qu’une envie réciproque d’avancer ensemble se crée et que, en quelques jours, un formidable projet avec les enfants se dessine. Merci infiniment Emma et rendez-vous en chanson, je n’en dis pas plus (sourire).

Nathalie Cougny
Emma Daumas marraine de l'association

« Depuis le début de ma carrière de chanteuse, je me suis toujours engagée auprès d'associations et d'événements touchant à la cause infantile, notamment auprès d'enfants malades, toujours sensibilisée par ce qu'une vie d'enfant peut traverser de troubles, de bouleversements et de défis à relever pour « bien grandir ».

Aujourd'hui je suis mère, plus que jamais attentive aux besoins des enfants pour s'épanouir, je sais que l'environnement affectif et social dans lequel ils évoluent joue un rôle majeur dans leur développement. C'est à nous, les adultes, d’être particulièrement vigilants et de leur donner les clefs de la sécurité et de l'affirmation de soi ; la confiance dont ils ont tant besoin.

C'est pourquoi j'ai décidé de m'engager auprès de l'association Les maltraitances, moi j'en parle ! qui œuvre chaque jour pour plus de prévention, d'accompagnement et d'éveil des consciences autour des maltraitances sur les enfants.

Car les violences me sont insupportables et que les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain... »

N'hésitez pas à partager !

Côté Légal

Mentions Légales

© 2020 tous droits réservés

Retrouvez-nous !

Divers

Réalisation : Solution Créa Web