Nos interventions
Notre programme est conçu pour apprendre aux enfants à reconnaître les situations menaçantes, leur fournir des moyens pour se protéger et pouvoir en parler.

Pour une prise de conscience, une libération de la parole et un changement futur, il est primordial de s’adresser directement aux enfants.
C’est notre principal objectif, car un enfant qui ne sait pas ne peut, ni identifier un danger, ni en parler !

Les questions de la violence perpétuée contre les enfants restent souvent taboues.
Un travail d’explication aide à comprendre et à libérer la parole. Les enfants participent à la réflexion et à la recherche des solutions.

Vous dirigez un établissement scolaire public ou privé, vous êtes maire d’une commune ou tout autre professionnel recevant des enfants, vous pourrez remplir une demande d’intervention grâce au formulaire en bas de cette page.

Vous pouvez télécharger le programme de nos interventions ici


La prévention

Selon l'OMS, les programmes de prévention à l’école renforcent les facteurs de protection contre les violences. Ainsi, grâce à eux, l’enfant est informé de l’existence des sévices et sait comment s’en protéger. Plus ces interventions auront lieu tôt dans la vie de l’enfant, plus elles seront bénéfiques pour l’enfant lui-même (développement cognitif, compétences comportementales et sociales, réussite scolaire, par exemple) et pour la société (diminution de la délinquance et de la criminalité, par exemple). Par ailleurs, la détection précoce des cas associée à la prise en charge des enfants victimes et de leurs familles dans la durée peut aider à réduire la répétition des mauvais traitements et à en atténuer les conséquences.


Programme des interventions auprès des enfants ©

Ce programme innovant est basé sur une approche concrète et adaptée aux enfants, qui leur permet de reconnaitre les situations menaçantes et leur fournit les moyens de se protéger.

Tous les intervenants sont spécialisés dans leur domaine : avocate, chef-fe de service éducatif, conférencière maltraitances, formateur/formatrice, directeur de MECS, coach parentalité, médiatrice familiale, experte en communication non violente, attachée territoriale action sociale, référente violences, cadre du secteur médico-social, psychologue, éducateur et éducatrice spécialisés,...

Ce programme allie :

  • La prévention, par la sensibilisation aux différentes formes de maltraitance que les enfants peuvent subir ou rencontrer, comment s’en protéger et à qui en parler,
  • La bienveillance avec des ateliers ludiques : être bienveillant avec soi et avec les autres, les besoins de l’enfant, les émotions, la gestion du stress, les paroles valorisantes.

Programme bienveillance
Programme bienveillance


La sensibilisation aux différentes formes de violences

Nous nous présentons et expliquons aux enfants pourquoi nous sommes là. Puis, nous échangeons avec eux avant chaque thème abordé afin de mettre en avant leurs propres connaissances, ce qui renforce leur prise de conscience. La séance est complétée à l’aide de diapositives et de vidéo-clips pour une compréhension optimale. Les enfants peuvent poser des questions tout au long de la séance.

C'est le temps de l'enfant, il est au coeur de nos interventions.

Les enfants sont très attentifs et impliqués, ils posent beaucoup de questions. Nous avons mis en place un protocole bien spécifique qui permet aux enfants de s'exprimer librement, dans un cadre bienveillant et avec une prise en charge quand cela est nécessaire.

Les enfants sont « acteurs » et participent pleinement aux séances, ce qui renforce leurs connaissances et la prise de conscience. Le discours est adapté à l’âge des enfants.

La présence d’un enseignant ou membre de l’établissement est obligatoire durant les séances.

Objectifs :

Nice 2019 intervention en milieu scolaire
Intervention à Bréval (Janvier 2021)
Nathalie Cougny intervention en milieu scolaire
Intervention à Auvers-Sur-Oise (2020)
Nice 2019 intervention en milieu scolaire
Intervention à Bréval pour les professeurs (2021)


LA BIENVEILLANCE

Cette séance, animée sous forme d’ateliers et qui peut s'effectuer dans la classe ou à l'extérieur quand le temps le permet, est très appréciée des enfants, des jeunes.

Elle aborde :
  • le développement de la bienveillance envers soi et envers les autres,
  • les besoins fondamentaux de l’enfant,
  • le respect de son corps et de celui des autres,
  • les émotions,
  • les paroles valorisantes,
  • la gestion du stress.

Méditation Enfant


Notre premier bilan de nos interventions en milieu scolaire

Les réponses portent sur 1122 enfants - Questionnaire non nominatif. Il en ressort principalement pour les enfants :
  • 99% des enfants ne connaissent pas la Convention internationale des droits de l'enfant et en grande majorité les droits qui en découlent.
  • + 85% des enfants ne connaissent pas le 119.
  • 15 % des enfants ont subi une ou plusieurs formes de violence y compris sexuelle.
  • 98 % des enfants ont trouvé les interventions importantes pour eux.
  • 100 % des enfants pensent que nous devons continuer à sensibiliser d'autres enfants dans les écoles et collèges.
Téléchargez notre premier bilan statistiques complet ici


Pour les enseignants et le personnel encadrant

Formation de 2H30

Nous proposons une formation à tout le personnel de l'établissement. Il est vivement conseillé d’y assister et de l’organiser en amont des interventions.

Il est primordial de former les personnels d’établissement scolaire pour qu’ils aient toutes les connaissances nécessaires sur les différentes formes de maltraitance, leurs conséquences, pouvoir repérer un enfant maltraité, savoir recueillir la parole de l'enfant et connaître la chaine de protection.

Objectifs :

Formation professeurs Breval
Formation professeurs Breval

Interventions dans les écoles primaires et les collèges du CE2 à la 5ème

Pour toute demande, merci de remplir ce formulaire, nous vous adresserons un devis dans les meilleurs délais.

Sensibilisation auprès des enfants
4 classes par jour maximum : 2 classes par séance d'1h30, (1 sur les maltraitances et 1 sur la bienveillance puis nous intervertissons), avec 3 intervenants (2 pour la séance de sensibilisation aux maltraitances, 1 pour la séance bienveillance/bien-être). Chaque classe est donc occupée 3h, avec une récréation entre les deux séances.

Formation adultes
Tout le personnel de l’établissement peut y participer (enseignants, surveillants, etc.), compter 2h30, à organiser en amont des interventions auprès des enfants. La formation peut s’organiser dans l’établissement scolaire, dans une salle extérieure à celui-ci ou en ligne. Elle a généralement lieu le mercredi ou en fin de journée selon les disponibilités.

OK
Vous devez stipuler votre département en 2 chiffres.
OK
Vous devez stipuler le nom de l'éatblissement.
OK
Vous devez stipuler le nom de la personne à contacter.
OK
Vous devez stipuler la fonction de la personne.
OK
Vous devez stipuler votre numéro de téléphone.
OK
Vous devez stipuler votre email de contact, ou alors il y a une erreur dans le mail.
OK
L'adresse de l'établissement est obligatoire.
OK
Vous devez stipuler le type d'établissement.
OK
Le niveau des classe est obligatoire.
OK
Vous devez stipuler le nombre de classe.
OK
Vous devez stipuler vle nombre d'élèves.
OK
La période souhaitée pour la formation est obligatoire.
OK
OK
OK
OK

OK
Vous devez stipuler l'adresse du lieu de formation.

OK
Vous devez stipuler si vous désirez une formartion en ligne.


Interventions réalisées

Drancy (93)
Les 15 - 21 - 23 juin 2022, écoles primaires Voltaire, 264 élèves.

Réau (77)
Les 8 et 9 juin, école primaire de La Colombe, 59 élèves.

Drancy (93)
Les 24, 28, 29 et 31 mars 2022, écoles primaires Romain Rolland et Cristino Garcia, 300 élèves.

Douchy-les-Mines (59)
Les 7 - 8 - 10 mars 2022 au Collège Emile Littré pour les 6ème et les 5ème, 360 élèves.

Bréval (78)
Les 10 et 18 janvier et 1er février 2022 - Collège « Les Nénuphars », pour les nouveaux 6ème, 146 élèves.

Andilly (95)
Les 16 et 17 juin 2021 - Formation adultes et intervention pour les primaires du CE2 au CM2, 86 élèves.

Bréval (78)
Les 18 janvier et 8 février 2021 - Collège « Les Nénuphars », 4 classes de 6ème, 123 élèves.

Auvers-sur-Oise (95)
Le 20 novembre 2020, journée de sensibilisation pour les CE2, CM1, CM2, dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l'Enfant 330 élèves.

Bréval (78)
28 au 31 janvier 2020 - Collège « Les Nénuphars », 9 classes de 6ème et 5ème, 230 élèves.

Nice (06)
21, 22 et 23 nov. 2019 - Du CE2 à la 6ème, écoles publiques et privées, 200 élèves.

Témoignages

"Mes collègues m'ont fait des retours très positifs sur les interventions d'hier. Vos collègues sont pédagogues et professionnelles. Ces interventions ont permis à certains élèves de libérer leur parole.
Un grand merci de la part de toute mon équipe."

Directrice école primaire Drancy.
"Formidable, continuez !" Directrice école primaire Andilly
"Le collège "Les Nénuphars" de Bréval vient de recevoir des interventions pour 5 1/2 journées pour des élèves des classes de 6ème et 5ème. Ce fut très productif et très enrichissant. L'ensemble de la communauté éducative se joint à moi pour attester de la pertinence de ce type d'intervention. Libérer la parole des jeunes est un levier essentiel dans la prise en compte de la limite à ne pas franchir. Une expérience à pérenniser dans l'établissement avec les niveaux 6ème et 3ème l'an prochain. Un suivi à 3 mois est envisagé pour cette session."
Patrick Cervi, Principal - Collège "Les Nénuphars" - 78980 Bréval.
Bonjour Madame Nathalie Cougny.
Hier j'ai écouté votre credo et hier "les maltraitances j'en ai parlé".
Je ne me sentais pas très bien après une série de messages horribles et une collègue m'a entendue et j'ai trouvé la force. J'ai fait pour la première une main courante contre ma mère qui me harcèle de messages haineux, sordides et glauques depuis un moment. Elle veut faire une demande de droit de visite pour voir mes filles de 4 et 6 ans qu'elle n'a jamais rencontrées. J'ai fait cela pour protéger mes enfants contre ce risque. Pour la première fois il est écrit noir sur blanc que pendant l'enfance, j'ai été victime de maltraitances par mon père et ma mère. Ça m'a remuée. De raconter, de lire et signer. La policière a été géniale, à l'écoute sans être intrusive et sans jugement.

Ce n'est qu'un bout de papier. Pourtant... Cette nuit, alors que ce n'est pas arrivé depuis longtemps, je n'ai pas fait de cauchemars. Je sais qu'il me reste du chemin. Mais j'ai l'impression d'avoir fait un grand pas. Nous n'avions pas le 119 autrefois. Tout était différent. Pourtant il reste encore beaucoup à faire.

Merci à vous pour votre détermination, vous êtes une femme qui milite. Vous êtes un espoir, une lueur dans le brouillard. Merci pour ce que vous faites."
"Bravo et merci, intervenir dans les écoles, écouter, faire prendre conscience, donner confiance pour libérer les paroles, sensibiliser les encadrants et, très important, repérer et prendre en charge les enfants victimes. Il faut des millions de personnes comme vous."
"J'ai eu le plaisir en parcourant le "Mag" de la ville de découvrir l'existence de votre association. Moi-même je suis sensible à la cause des enfants et je tiens à saluer votre engagement. Renforcer les messages de prévention des violences infantiles et sensibiliser les enfants et tous les acteurs qui jouent un rôle dans leur développement personnel est à mon sens primordial. C'est l'espoir de voir un jour la parole se libérer et ainsi lutter contre les maltraitances infantiles et de mieux protéger nos enfants. Savoir les écouter, être attentif, bienveillant, les aider à se construire, se développer en tant qu'être à part entière tel est je pense au delà du rôle de parent tout simplement celui des adultes que nous sommes. Je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre démarche".
"J’admire beaucoup votre travail sur la maltraitance. En tant qu’ancien Juge des enfants et JAF je suis très sensibilisé par la maltraitance sur les enfants. Une prise de conscience nationale serait nécessaire. »
"Moi je ne savais pas que le 3020 était le numéro d’urgence pour le harcèlement."
Eden, 9 ans.
"J’ai appris plein de choses, c’était intéressant."
Carla, 10 ans.
"C'est une belle initiative que d'intervenir dans les écoles... Si cela pouvait se faire dans le plus grand nombre d'établissements je pense que ce serait une bonne chose... Et personnellement en t’écoutant j'ai appris certaines choses et je sais que j'ai fait des erreurs avec mon grand que je ne reproduirai pas avec mon petit... Merci à toi surtout pour ton travail."
Frédéric
"Bravo et merci pour votre Investissement. C'est encore un sujet qui dérange... J'espère que ce n'est qu'un début."
Chris
"Aborder un tel sujet ce n'est pas facile, mais en parler aux enfants est une nécessité."
Eliane

N'hésitez pas à partager !

Côté Légal

Mentions Légales

© 2020 tous droits réservés

Retrouvez-nous !

Divers

Réalisation : Solution Créa Web